Mise à jour Tesla sur l'Autonomie et sur Spotify

Tesla a commencé à diffuser une nouvelle mise à jour logicielle (2022.16.0.2) avec un meilleur calcul de l'autonomie intégrant davantage de facteurs de changement et la possibilité de lier les comptes médias aux profils des conducteurs.

Dernières actualités

Ce dernier point est assez simple. Vous pouvez désormais avoir plusieurs comptes Spotify liés à votre véhicule, et ils se déplaceront automatiquement entre eux en fonction du profil du conducteur sélectionné.

Tesla a écrit dans les notes de version :
Les comptes de lecteur multimédia (par exemple, Spotify Login) sont désormais liés à votre profil de conducteur. Il suffit de se connecter à votre compte média lorsque votre profil de conducteur est sélectionné.

La deuxième fonctionnalité de la mise à jour est sans doute beaucoup plus importante et c'est quelque chose que Tesla teste depuis un certain temps.Nous en avons parlé en mars lorsqu'il est apparu dans le code, mais maintenant Tesla semble être suffisamment confiant pour le mettre dans les notes de mise à jour :

"La prédiction d'énergie pour votre itinéraire a été améliorée en intégrant les prévisions de vent de travers, de vent de face, d'humidité et de température ambiante lorsque vous utilisez la navigation en ligne."

Les calculs d'autonomie sont difficiles, quel que soit le type de groupe moto propulseur, électrique ou à combustion interne.Il y a tellement de facteurs qui peuvent affecter l'efficacité d'un véhicule sur une route qu'il est difficile de déterminer la distance qu'il peut parcourir avec une batterie ou un réservoir d'essence plein.Mais c'est important. Je dirais qu'une prédiction précise de l'autonomie est plus efficace pour réduire l'anxiété liée à l'autonomie qu'une autonomie plus longue.

Tesla est depuis longtemps un leader en matière d'efficacité et de véhicules électriques à longue autonomie, mais malgré cela, elle a toujours des problèmes pour prédire la consommation d'énergie d'un voyage.


En 2018, Tesla a ajouté davantage de facteurs environnementaux (changements d'altitude, météo, etc.) dans le calcul. Cela a aidé, mais c'est encore loin d'être précis. Vous mettez une destination dans le système et le conseiller de voyage de Tesla vous indique combien d'énergie il vous reste au moment où vous arriverez à destination, mais il n'est pas rare de voir la quantité d'énergie diminuer rapidement au fur et à mesure que vous conduisez.

Cela peut être dû en partie à la vitesse à laquelle vous conduisez, mais les conditions environnementales le long de l'itinéraire prévu peuvent également affecter l'efficacité et c'est ce que Tesla essaie de mieux prendre en compte avec cette mise à jour.

Bien que ces facteurs ne puissent représenter que quelques points de pourcentage de différence, cela peut être un gros problème pour certains trajets. Chaque point de pourcentage compte lors des calculs d'efficacité et d'autonomie.


Vous trouverez ci-dessous les autres facteurs qui affectent l'autonomie des véhicules électriques :

1. Vitesse

La vitesse tue. Blague à part, conduire à grande vitesse (100KM/H) réduit l'efficacité de la voiture électrique. La raison en est que plus vous roulez vite, plus le moteur électrique doit travailler.

2. Le vent

Un autre facteur qui affecte l'autonomie des véhicules électriques est le vent, c'est-à-dire le vent de face. Ce facteur est assez simple. Plus le vent est fort, plus le véhicule rencontre de résistance. Le moteur doit donc travailler plus fort pour combattre cet effet négatif. Malheureusement, il n'existe pas encore beaucoup de données permettant de quantifier la diminution en pourcentage par MPH de vent.

3. Le poids

Comme pour le vent, plus la charge utile est importante, plus le moteur doit travailler pour compenser le poids. Il existe peu de données permettant, encore une fois, de quantifier cette diminution en pourcentage par rapport au poids de la charge utile. Cependant, on peut affirmer sans risque de se tromper que plus vous chargez de passagers et de marchandises dans le véhicule, moins le VE sera efficace.

4. Traction des pneus

Une mauvaise traction des pneus entraîne une baisse d'efficacité. Les trois facteurs qui contribuent à la traction des pneus sont la qualité des pneus, leur gonflage et l'état de la route. Si vous conduisez un VE avec des pneus en fin de vie et que les routes sont mouillées par la pluie, vous pouvez vous attendre à ce que l'autonomie diminue légèrement.

5. La temperature

Le temps froid ambiant est défavorable aux voitures électriques. Plus précisément, les batteries des VE n'aiment pas le temps froid. En effet, elles doivent fonctionner à une température neutre. Un froid excessif, ou une chaleur excessive, entraîne une perte d'autonomie.

6. HVAC

L'utilisation du système de chauffage et de climatisation (HVAC), ou du chauffage dans ce cas, par des températures ambiantes froides entraînera une perte d'autonomie. En termes simples, l'utilisation du système de chauffage consomme de l'énergie, et l'autonomie est donc perdue du fait que la batterie utilise de l'énergie pour chauffer la voiture plutôt que pour faire bouger les roues.

Ne manquez jamais un blog

Abonnez-vous au flux de notre blog et recevez une notification lorsque nous publions un nouvel article.

MisterGreen utilisera vos coordonnées pour vous envoyer les blogs les plus récents une fois par mois. Vous pouvez vous désinscrire à tout moment.